Rénovation d’un monument de l’architecture néoflamande

La commune de Marquette-lez-Lille - France, idéalement située à proximité de la Deûle au sein de la métropole de Lille, abrite l’un des monuments de l’architecture néoflamande symbole de la période industrielle : les Grands Moulins de Paris.

 

Construit à partir de 1920 sur un site de 25 000 m², pour remplacer plusieurs minoteries détruites par la guerre, les majestueux bâtiments de 180 mètres de long pour 36 mètres de haut sont signés par l’architecte Vuagnaux dans le pur style néoflamand. Il était surnommé le « château industriel », avec son beffroi de plus de 40 mètres de hauteur et ses capacités importantes de minoterie jusqu’à 600 tonnes par jour.

 

Le déclin économique de l’entreprise au cours des années 1980 amène, en 1989, une fermeture des portes et une période de sommeil pour le site qui va durer jusqu’au début des années 2010 quand la Métropole de Lille, la mairie de Marquette-lez-Lille et des investisseurs vont porter un projet de rénovation ambitieux. Tâche d’autant ardue plus que les bâtiments sont inscrits à l’inventaire des monuments historiques depuis 2001.

     

    

Le cabinet d’architectes urbanistes d’Hubert Maes associé à Wonk Architectes se sont vu confier la lourde tâche de rénover le site, dans un cadre plus large d’aménagement du quartier et des rives de la Deûle. Outre les bâtiments d’origine réhabilités, de vastes espaces verts, un réseau de voirie et également cinq nouveaux bâtiments sont en cours de construction.

      

      

Au final, ce seront 488 logements qui seront créés à l’échelle du projet, dont 246 sur 16 300 m² pour les bâtiments rénovés, 96 logements dans la Brooklyn Tower et 146 dans les bâtiments à loyers modérés. Des commerces, des parkings seront également intégrés. Porté par Histoire & Patrimoine, Vilogia et Sigla neuf, le projet a débuté en 2020 et va s’échelonner sur une période de deux ans.

 

Nord France Construction a été sélectionné pour la construction de 4 bâtiments et c’est vers son partenaire historique Cantillana que l’équipe s’est tournée pour avoir un mortier coloré de maçonnerie et de jointoiement en montant avec une classe de résistance M 5 selon EN 998-2. Ce mortier devait être spécialement formulé pour correspondre à la teinte de la brique Wickford de Vandersanden.

 

Cantillana a opté pour le « Mur 8 DSM couleur rouge ancien – 3740 » livré en 2 silos directement sur le chantier pour favoriser la productivité ainsi que la régularité de teinte.